Moi et l'autre
MOI ET L'AUTRE

Je m’appelle Talia Hallmona. Je suis née en Égypte mais mon prénom est grec. En fait, mon père est égyptien, et ma mère est d’origine italienne et grecque. Quand on me voit, on n’a pas l’impression d’admirer une jeune femme moyen-orientale aux charmes énigmatiques. Quand je parle, on n’entend pas chanter la Méditerranée. En fait, je peux facilement me faire passer pour une fille de Sept-Iles, Baie-Comeau, Matane, La Pocatière, Natashquan, Rimouski…

C’est pourquoi le Théâtre Fêlé, vous propose Moi et l’autre en tournée. Ce texte récipiendaire du prix Louise Lahaye en 2016, traite de l’intégration des immigrants au Québec.

RÉSUMÉ

C’EST QUOI, ÊTRE QUÉBÉCOIS ?
« Être Québécoise, c’est chialer sur l’hiver, chialer sur le reste du Canada, chialer sur le coach du Canadien… »

Avec son humour vif, Talia, jeune immigrante vivant à Laval, essaie de tracer le contour de ses identités culturelles. Pas si simple de se sentir québécoise pour cette fille entière, passionnée et idéaliste, née en Égypte d’un père égyptien et d’une mère italienne, et portant un prénom grec ! Cette prolifération de cultures, savoureuse à goûter pour nous, est source d’un questionnement tenace, mais drôle, qui met Talia dans une situation pour le moins inconfortable.

Grâce à son amie Québécoise de souche Julie, Talia apprend à se familiariser avec les garçons québécois… à la douzaine. Mais côté identité, rien n’y fait. Jusqu’à ce que cette même Julie, par un retournement du destin, la guide vers de nouveaux horizons. Cette autofiction lumineuse et touchante nous invite chaleureusement à découvrir cette part de soi qui s’enrichit de l’autre.

LA PARTICULARITÉ DE CE PROJET: Un élément clé en main pour chacune des villes visitées par le spectacle.

En effet, le spectacle Moi et l’autre sera adapté à chaque ville où il sera présenté. Ainsi, si par exemple Moi et l’autre est programmé à Baie-Comeau, l’histoire entière se déroulera là-bas, plutôt qu’à Laval comme prévu dans le texte original. Pour y parvenir, le texte et la scénographie seront modifiés au gré des villes visitées en tournée. Les spectateurs à travers le Québec seront invités à se mettre à la place de l’autre, à réfléchir sur leur héritage culturel et se poser la question : c’est quoi être Québécois aujourd’hui?

L'ACTIVITÉ DE MÉDIATION

Des ateliers de médiations sont également disponibles pour les groupes scolaires. L’objectif : faire vivre aux adolescents l’expérience personnelle et non conventionnelle du processus artistique du spectacle Moi et l’autre en les initiant à l’écriture, à l’improvisation et à la poésie de Gaston Miron. En effet, avec les artistes du spectacle, les jeunes vont commencer l’écriture de leur propre autofiction en décrivant leur ville respective, en imaginant qui seraient-ils s’ils étaient immigrants et en nommant une étape importante de l’intégration à la culture québécoise. Grâce à l’auteur et à la scénographe, le fruit de leur réflexion sera intégré à même le texte et le décor du spectacle Moi et l’autre.

ORIGINE DU PROJET:

L’histoire de Moi et l’autre est née d’une anecdote personnelle. Le jour du 11 septembre 2001, Talia sort de répétition, ouvre son cellulaire et reçoit un message de sa mère.

MAMA, avec un accent arabo-italiano hellénique très présent :
Titi, rentre à la maison ! Les Arabes, les terroristes, ils ont fait exploser les tours. À Montréal, les gens, ils vont s’en prendre aux Arabes et les frapper... Où es-tu, Titi ?
TALIA :
À l’école, m’man. Je peux pas revenir tout de suite, j’ai un cours.
MAMA :
Alors, tu dis à personne que tu es égyptienne, hein, Titi ! À personne ! Si quelqu’un te demande ton nom, tu dois mentir. Dis un autre nom. Pas Hallmouna. Un nom québécois. Dis que tu t’appelles Julie.

Le 11 septembre 2001, sa mère lui demande de mentir sur ses origines. Ce fut le point de départ d’un questionnement sur l’identité immigrante dont le spectacle Moi et I'autre est le résultat.


INTENTION DES CRÉATEURS

L'autre l'étranger, le reconnaissons-nous pour ce qu'il nous donne? Ou pour ce qu'il nous prend?

Ce projet est une prise de parole sur un sujet qui nous porte, qui nous fait vibrer et que l’on porte tous. Ce spectacle, nous ressentons le besoin de le présenter, car dans les cours d’école nous rencontrons des adolescents venant de partout dans le monde, qui parlent le québécois et qui vivent en québécois. Et nous rencontrons des jeunes « de souche », qui disent des mots en arabe, qui connaissent la nourriture, la musique et même la littérature arabe mieux que l’auteur. Le Théâtre Fêlé, trouve ça nécessaire de poser cette question aux adolescents d’aujourd’hui. À la fin de cette aventure, nous serons transformés. Comme le dit si bien le texte, nous sommes arrivés à ce qui commence.



Moi et l'autre

  • Théâtre Fêlé 
  • Clientèle : Jeunesse 
  • Discipline : Jeunesse 
  • Duree : 55 min 
  • Personnes sur scène : 2 
  • Groupe d'âge ciblé : 12 ans et + 
Retour