Hurlevents
Hurlevents
Comédie dramatique
De Fanny Britt - Théâtre Denise Pelletier

Émilie part demain pour un long voyage. Elle n’a pas vu sa sœur Catherine depuis un moment lorsque celle-ci surgit, fragilisée, un soir de tempête, avec son amoureux de peu de mots. Mais ce soir-là, Émilie prépare un repas réunissant son bouillant colocataire Édouard, son amie Isa aux prises à son insu dans un piège amoureux, et Marie-Hélène, la professeure de littérature qu’elle adule. À mesure que la soirée avance, que les jeunes idéalistes se noient dans leur soif d’absolu, les échos des personnages du roman Les Hauts de Hurlevent (Emily Brontë) se font de plus en plus insistants. Jusqu’à entrer en eux.
Émilie partira-t-elle avant de se noyer dans les quêtes des autres ? N’est-elle pas un peu responsable de tout ce qui arrive dans la vie de chacun ? Et que peut-elle pour sa sœur ? La tentation de fuir est-elle salvatrice ?
Fouillant attentivement dans les espoirs agités de la jeunesse, Fanny Britt signe avec Hurlevents une comédie dramatique, située en plein cœur de la ville, très librement inspirée de l’œuvre d’Emily Brontë parue il y a 170 ans. « C’est avec l’esprit de ses personnages que j’ai créé les miens. Réflexion miroir sur la jeunesse et la maturité, ma pièce est aussi un hommage à cette génération Y à laquelle je n’appartiens pas et qui me fascine, dont j’admire le côté frontal et assumé.»

La pièce met en scène des jeunes, habités par leurs propres ambitions, leurs absolus, leurs passions secrètes et dévorantes. Des jeunes, indignés et aussi préoccupés par les graves questions d’éthique et de dynamiques de pouvoir dans les relations.

Durée : 1h30
Crédits :
Avec Alex Bergeron, Kim Despatis, Benoît Drouin-Germain, Catherine Trudeau et deux autres comédiennes en remplacement de Florence Longpré et Emmanuelle Lussier-Martinez.
Assistance Andrée-Anne Garneau
Scénographie Patrice Charbonneau-Brunelle
Lumières Erwann Bernard
Costumes Linda Brunelle et Assistance aux costumes Marie-Audrey Jacques
Maquillages-coiffures François Cyr
Conception sonore Nicolas Basque
Dramaturgie Alexia Bürger
Stagiaire à la mise en scène Cédrik Lapratte-Roy
Remerciement spécial à Adèle Trottier-Rivard

? Biographie des artistes :
Fanny Britt est écrivaine, scénariste et traductrice. Elle compte une douzaine de pièces de théâtre à son actif, dont Couche avec moi (c’est l’hiver) Chaque jour et Bienveillance, portée à la scène par Claude Poissant en 2012 et lauréate du Prix du Gouverneur général en 2013. Ses pièces et ses traductions théâtrales ont été créées sur plusieurs scènes du Québec dont La Licorne, L’Espace Go, Espace libre et le Théâtre d’aujourd’hui. Des mises en lecture de Bienveillance ont également été présentées en Allemagne et aux Etats-Unis.
Elle œuvre également en littérature jeunesse, et ses deux romans graphiques (illustrés par Isabelle Arsenault), Jane, le renard et moi et Louis parmi les spectres, ont raflé de nombreux prix à travers le monde et ont été traduits en plusieurs langues. Son premier roman, Les maisons (Le cheval d’août, 2015) a été finaliste au Prix France-Québec et au Prix littéraire des collégiens. On lui doit également l’essai Les tranchées : maternité, ambiguïté et féminisme, en fragments, publié en 2013 chez Atelier 10. Elle vit à Montréal.

Auteur, comédien, et surtout metteur en scène réputé, Claude Poissant a été nommé à la direction artistique du Théâtre Denise-Pelletier (TDP) au printemps 2014. Auparavant, il était codirecteur artistique et l’un des fondateurs (1978) du Théâtre PàP, une compagnie de création vouée à la dramaturgie contemporaine. Figure de proue du théâtre québécois depuis 30 ans, Claude Poissant est un défricheur et un défenseur de paroles. Parmi ses mises en scène récentes, rappelons Le Traitement de Martin Crimp, Je voudrais me déposer la tête de Jonathan Harnois, Abraham Lincoln va au théâtre de Larry Tremblay, Mutantès de Pierre Lapointe, Rouge Gueule d’Étienne Lepage, The Dragonfly of Chicoutimi de Larry Tremblay, et Tom à la Ferme de Michel Marc Bouchard. Il a également signé les mises en scène de Tristesse animal noir de Anja Hilling, Après moi, le déluge de Luisa Cunillé,Bienveillance de Fanny Britt, Marie Tudor de Victor Hugo, Cinq visages de Camille Brunellede Guillaume Corbeil et dernièrement de Grande Écoute de Larry Tremblay, une réflexion mordante et insidieuse sur la compassion. En 2016, il signe la mise en scène de L'orangeraie de Larry Tremblay qui sera présenté en tournée en 2018. L'Avare est sa dernière mise en scène présentée au Théâtre Denise-Pelletier en 2017.

Les interprètes : en dehors de Florence Longpré et Emmanuelle Lussier-Martinez
Catherine Trudeau
Comédienne, animatrice, chroniqueuse et même auteure à ses heures, Catherine Trudeau est une communicatrice! Au petit écran, on se rappellera d’elle interprétant l’irréductible Lyne-la-pas-finedans la série Les Invincibles. Cette année, elle reprendra ses rôles dans les séries Mémoires vives, Mirador, Ruptures, Conseil de famille et elle co-anime le magazine La vie n’est pas un magazine depuis l’hiver dernier.
Au cinéma on a pu la voir dans de nombreux films, tels que : La loi du cochon; Séraphin, un homme et son péché; L’ange de goudron; Le survenant ou bien encore L’enfant prodige.
Catherine est aussi porte-parole du Prix des libraires Jeunesse du Québec et on peut la lire sur son blogue personnel Noteamoime.com.

Alex Bergeron
Diplômé en interprétation de la promotion 2014 de l’École nationale du théâtre du Canada, Alex se taille rapidement une place dans l’univers théâtral. Peu de temps après sa sortie, il joue dans la pièce Attentat, mise en scène par Gabrielle et Véronique Côté, s’en suit Grande Écoute, mise en scène de Claude Poissant, La logique du pire mise en scène d’Etienne Lepage, Roméo & Juliette mise en scène de Serge Denoncourt et tout dernièrement Dimanche Napalm écrit et mis en scène par Sébastien David.
En plus du jeu, Alex a un amour profond pour la littérature et la poésie. Il a parcouru l’œuvre complète de Claude Gauvreau pour créer un collage et offrir le spectacle solo Gauvreau défenestré qui a été présenté en 2014 à Zone Homa ainsi qu’au Offpoésie de Trois-Rivières.

Kim Despatis
Depuis sa sortie de l’École nationale de théâtre du Canada en 2011, Kim a eu la chance de travailler avec plusieurs metteurs en scène connus dont, Serge Denoncourt (Les Trois Mousquetaires, Qui a peur de Virginia Woolf ?, Les Liaisons dangereuses), Martine Baulne (Août-un repas à la campagne), René-Richard Cyr (Contre le temps, Le balcon) et Catherine Vidal (Robin et Marion). Elle est aussi de la distribution de Don Juan revient de la guerre sous la direction de Florent Siaud au Théâtre Prospero en 2017.
En 2014, Kim a interprété en solo le rôle d’Aicha dans l’adaptation théâtrale du roman de Sophie Bienvenu, Et au pire, on se mariera. Elle était également de la distribution du Timide à la cour présenté par La Banquette arrière au TDP en 2016. Nous pouvons aussi la retrouver au petit écran depuis deux saisons dans le rôle de Donatienne de la série Les Pays d’en haut.

Benoît Drouin-Germain
Depuis sa sortie des classes, Benoit Drouin-Germain jouis une carrière enviable. Il interprète des personnages sur toutes les grandes scènes de Montréal depuis déjà plus de 10 ans.
Il collabore entre autres à la création de la trilogie L’Histoire révélée du Canada-Français 1608-1998 avec le Nouveau Théâtre Expérimental et excelle dans le rôle principal dans Contre le temps de Geneviève Billette au Théâtre d’Aujourd’hui. Il enchaine aussi les rôles dans Ailleurs de Serge Mandeville au Théâtre Prospero, Yellow Moon la ballade de Leila et Lee de David Greg à La Licorne et dans Anne Frank au Théâtre du Nouveau Monde.
À la télévision, il se fait connaître autant auprès du public adulte que jeunesse alors qu’il incarne Laurent O’Hara dans O’ à TVA, et le populaire Frank Ostiguy dans L’appart du 5e à VrakTV.

Hurlevents

  • Théâtre Denise-Pelletier 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Théâtre 
  • Duree : 1 h 30 
  • Personnes sur scène : 6 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour