La nuit est une panthère
Les Louanges, c’est Vincent Roberge pis c’est tout. Multi instrumentiste qui joue un peu de tout en studio et qui s’entoure d’autres musiciens sur scène, Les Louanges a balancé un premier EP, Le Mercure, sur son Bandcamp en 2016 avant de le sortir de façon plus officielle l’année d’après avec une cinquième chanson, Encéphaline. Il a d’ailleurs été récompensé du Prix de la chanson SOCAN pour celle-ci. Finaliste aux Francouvertes (2017) et au Festival International de la Chanson de Granby (2015), l’artiste originaire de Lévis, maintenant établi à Montréal, en a charmé plus d’un avec le slacker rock jazzé de son EP et son timbre de voix singulier. Pour son premier album La nuit est une panthère, le jeune artiste-producteur entame un virage vers des sonorités s’apparentant davantage à un chillwave teinté de R&B et de hip-hop.

La nuit est une panthère est l’album que Les Louanges voulait faire depuis longtemps. Tantôt terre-à-terre, tantôt surréalistes et poétiques, les 14 pièces témoignent de l’étendue du talent du jeune artiste originaire de Lévis. Il chante en français et fait partie de la nouvelle génération d’artistes du Québec qui n’hésite pas à déconstruire les genres. Il fait voyager le public à travers ses sonorités éclectiques, tout en gardant des références bien locales à travers ses paroles.

Les pièces de l’album oscillent entre pop et jazz (la pièce Jupiter), avec un penchant assumé pour le R&B (Westcott), le hip-hop (Tercel) et le chillwave. J’ai toujours écouté du hip-hop et j’ai une formation en jazz; c’est un univers qui m’est très familier, avoue-t-il. Inspiré par les grands de la musique contemporaine tout comme la nouvelle génération d’artistes aux idées avant-gardistes, il cite Frank Ocean, Hiatus Kaiyote, BadBadNotGood et Robert Glasper dans ses influences principales.

Le processus de création de ce premier opus diffère largement de ses sorties précédentes (le EP Le Mercure, 2017). J’ai dû apprendre à écrire d’une certaine façon, admet-il. J’ai dû trouver un flow qui m’est propre et ensuite adapter mes textes au style musical.

Multi instrumentiste, Les Louanges joue un peu de tout en studio et s’est entouré de musiciens de talent pour la confection de l’album. On y retrouve William Côté (Misc) à la batterie sur la grande majorité des chansons, Pierre-David Girard à la basse, et Félix Petit au saxophone et aux claviers. Ce dernier a d’ailleurs co-réalisé l’album avec Vincent Roberge. Le pianiste Jérôme Beaulieu (Misc, Bellflower) apparaît également sur les pièces Tercel et DMs où il déconstruit les mélodies pour en arriver à un résultat sonore plus riche.

La nuit est une panthère

  • Les Louanges 
  • Clientèle : Grand public 
  • Discipline : Chanson 
  • Duree : 1 h 15 
  • Personnes sur scène : 4 
  • Groupe d'âge ciblé :  
Retour