Je suis le contrepoids du monde
Dans une usine abandonnée de son quartier, Jessica tombe sur Samir, un garçon de son âge, dansant sur une chaise au milieu d’une pièce vide!
Samir semble fraîchement arrivé d’ailleurs, seul et rempli de souvenirs qu’il veut cacher. Il lui raconte que ce plancher est spécial : si on sait écouter, il nous met en contact avec les bruits du monde. Comme d’autres jeunes vivant dans des endroits abandonnés, du haut de sa chaise, il crée de la beauté pour apaiser les douleurs du monde, lui faire contrepoids : on les appelle Les Veilleurs.

Les Veilleurs, un groupe secret de jeunes, prennent le pari que des actions de beauté, des performances artistiques, peuvent faire contrepoids à toutes les horreurs monde. Supercherie, tentative de séduction ou sixième sens? Le mystère séduit Jessica.

Parallèlement à la rencontre amoureuse de Samir et de Jessica et de leur engagement politico-artistique, on suit celle des parents de Jessica, des militants convaincus accaparés par les causes politiques et sociales qu’ils défendent. Par leur engagement, tous les personnages tentent à leur manière de faire contrepoids au monde!

Mise en scène et scénographie : Benoît Vermeulen et Anne Courel
Texte : Karin Serres
Assistance à la mise en scène : Martine Richard
Avec : Eve Lemieux, Jean-Frédéric Messier, Mehdi Limam et Sarah Vermande
Scénographie : Stéphanie Mathieu
Accessoires et costumes : Julie Vallée-Léger
Éclairage : Alexandre Bazan
Environnement sonore et musique : Jean-Frédéric Messier
Direction technique : Jean Duchesneau

Je suis le contrepoids du monde

  • Théâtre Le Clou 
  • Clientèle : Jeunesse 
  • Discipline : Jeunesse 
  • Duree : 1 h 15 
  • Personnes sur scène : 4 
  • Groupe d'âge ciblé : à partir de 14 ans 
Retour