La mère troll
C’est par un jour de lavage, entre la sécheuse et la corde à linge, que grand-mère Nancy nous raconte cette histoire presqu’incroyable : « Un jour, une mère troll parcourait la forêt avec son bébé sur son dos, quand tout à coup elle entendit venir de loin un homme et une femme chacun sur son cheval. La femme portait un enfant dans ses bras. Curieuse, la mère troll se cacha pour les voir passer, mais l’apercevant, les chevaux s’affolèrent, faisant tomber l’enfant sur un amas de feuilles. Avant que le fermier et sa femme n’aient le temps de réagir, la mère troll échangea son propre rejeton contre l’enfant et s’en fut en courant dans la forêt… »

Que feront les pauvres parents avec ce petit troll répugnant qui mange des grenouilles au déjeuner et ne fait rien comme les autres ? Comment apprendre à aimer cet être différent ? À l’aide des objets de la buanderie, Nancy Turcotte fait vivre une galerie de personnages plus colorés les uns que les autres. Ce spectacle à la fois drôle et touchant allie avec finesse le théâtre d’objets et d’ombres, la musique et les chansons.

Avec cette nouvelle création, nous retrouvons le Théâtre de la Petite Marée avec qui nous avons coproduit Le merveilleux voyage de Réal de Montréal que Rébecca Déraspe a adapté à partir du conte de Selma Lagerlöf, (1858-1940), première femme à recevoir le Prix Nobel de la littérature en 1909. Cette fois-ci, les rôles sont inversés : Jasmine Dubé adapte L’échange, de Lagerlöf, et Rébecca Déraspe agit à son tour à titre de conseillère dramaturgique.

Depuis longtemps je m’intéresse à cette histoire « d’intuition maternelle », cette « petite voix intérieure » qui sait ce qu’il faut faire, malgré tout ce qu’on peut dire ou penser autour, au-delà de la raison, au-delà de l’opinion répandue. Selma Lagerlöf a écrit cette histoire avec cette touche de mystère et de poésie qui la caractérise. Elle a su mêler le sauvage et le civilisé, l’instinct et la raison, l’amour et l’espoir. - Jasmine Dubé

Crédits :
Coproduction avec le Théâtre de la Petite Marée
(Librement inspiré du récit L’échange de Selma Lagerlöf, paru chez Actes sud)

Texte : Jasmine Dubé ; Mise en scène : Jacques Laroche ; conseillère dramaturgique : Rébecca Déraspe ; assistance à la mise en scène : Antonia Leney-Granger ; Musique : Jasmine Dubé et Christophe Papadimitriou ; Scénographie : Erica Schmitz ; Éclairages : Cyril Bussy ; Direction de production : Marc Pache ; Direction technique : Gabriel Duquette
Avec : Aurélie Brochu Deschênes, Jasmine Dubé, Christophe Papadimitriou

La mère troll

  • Théâtre Bouches Décousues 
  • Clientèle : Jeunesse 
  • Discipline : Jeunesse 
  • Duree : 50 min 
  • Personnes sur scène : 3 
  • Groupe d'âge ciblé : 6 ans à 12 ans 
Retour