Alexandra Stréliski
Rare femme évoluant dans le monde du néo-classique, Alexandra Stréliski n’a rien d’une pianiste conventionnelle. Issue d’un cadre classique, mais dotée d’un esprit libre, elle crée une musique qui fait vibrer l’auditeur émotionnellement, emplissant l’esprit de riches images cinématographiques.

Le mot «inscape» fait référence à la singularité de chaque être humain, mais signifie aussi «paysages intérieurs» ou «s’échapper intérieurement». La mise en scène d’INSCAPE entraîne les spectateurs dans un voyage poétique et visuel, symbolisant la période de vie qu’Alexandra Stréliski a traversé pendant les années où l’album a été conçu.

«Ces années ont été remplies de bouleversements, de crises existentielles et de passages à travers diverses ?états intérieurs? en moi, explique la pianiste, je voulais faire entrer le public dans ma bulle et repasser avec eux par les différents chapitres de cette période».

Plusieurs aspects visuels tirés de l’album ont été intégrés à la scénographie: les illustrations d’Elisabeth Gravel, la conception graphique de Catherine Pelletier et certaines images d’archives prises dans la vidéo de “Plus tôt” réalisée par Edith Jorisch. Les spectateurs plongeront dans le monde de ces artistes qui ont puisé leur inspiration dans la musique d’Alexandra Stréliski et dans le sens du mot « inscape » dans leurs propres vies. Gregory Arsenal et Philip Rosenberg (du Cirque Leroux) ont mis en scène ces divers éléments en travaillant sur les contrastes, la lumière et le mouvement afin de créer une atmosphère à la fois intime et grandiose qui appelle au voyage intérieur. Le concert est construit comme une oeuvre cinématographique mouvante dont le fil
conducteur rappelle les différentes étapes d’un bouleversement de vie. La scène, elle, est conçue comme un espace réfléchissant dont les frontières avec le public sont floues.

“Les spectateurs seront invités à voyager à travers les souvenirs et les émotions très personnelles de la pianiste mais également enrobés dans un univers qui, nous le souhaitons, les mèneront aussi à voyager dans les leurs”.

En résumé, l’expérience du concert INSCAPE se veut intime, poétique et visuelle mais s’encre également dans une recherche de sens pour l’artiste. «C’est aussi mon souhait de partager certains états de vulnérabilité par lesquels je suis passée afin d’éveiller la fragilité que nous partageons en tant qu’êtres humains et donc, à peut-être se sentir moins seuls» conclut Alexandra.

Alexandra Stréliski

Spectacle(s)
Retour