Projet MÛ
Projet MÛ explore les avenues du théâtre contemporain. Le nom choisi n’est pas fortuit. Il correspond aux objectifs que nous nous sommes fixés : créer le mouvement, ébranler le spectateur.
Plusieurs raisons motivent ce choix, telles que :

• Explorer un sujet, un auteur ou un mode de production pour approfondir une démarche;
• Créer en continuité tant au niveau de l’équipe, que des liens avec le public ;
• Programmer des événements. Par exemple, présenter en rafale les pièces d’un même cycle ou construire des installations visuelles et/ou sonores en lien avec une œuvre théâtrale.

Les cycles peuvent prendre la forme de dyptique ou de triptyque comme ce fut le cas pour les deux premiers cycles réalisés par la compagnie.

CYCLE ENDORMI(E) : triptyque inspiré du roman Les belles endormies de Yasunari Kawabata.
Le cycle Endormi(e) s’est réalisé sur quatre années; un premier spectacle a eu lieu à l’École nationale de théâtre du Canada, un évènement performatif et une installation photo autour des thèmes du roman se sont déroulés à Espace Libre, au OFFTA, en mai 2008. Puis nous avons créé, dans une maison privée, une première version d’Endormi(e) en septembre de la même année. Ce cycle s’est terminé, de très belle façon, par une nouvelle version de ce spectacle, qui fut présenté au Théâtre La Chapelle à Montréal. Cette production fut lauréate du Cochon de la meilleure mise en scène, du Gala des Cartes Premières 2009-2010.

CYCLE DE LA PERTE : Beauté, chaleur et mort (BCM) et Vipérine : diptyque explorant le thème de la mort d’un enfant.

Le cycle de la perte, quant à lui, contient deux spectacles, BCM, qui s’adresse à un public adulte et Vipérine, qui est destiné au jeune public.

BCM fut créé en janvier 2011, au Théâtre La Chapelle à Montréal. Projet MÛ fut ensuite invité par Wajdi Mouawad, à présenter le spectacle au Centre National des arts à Ottawa (CNA), et par Marie Gignac au Carrefour international de théâtre à Québec. Cette production fut lauréate du Cochon d’or – moment théâtral unique – du Gala des Cartes Premières 2010-2011.

Vipérine fut créé dans le cadre du Festival international jeune public Les Coups de théâtre en novembre 2012. Il a fait partie des programmations 2012-2013 du CNA, du Festival Méli-Mômes, de Reims, en France, ainsi que des Rencontres Théâtre Ados (RTA) de Laval. Vipérine fut le seul spectacle canadien, choisi par la délégation alsacienne, lors des Coups de théâtre, pour faire partie de la tournée Les régionales d’Alsace en 2013-2014.


Projet MÛ, grâce à la direction artistique rigoureuse et précise de Nini Bélanger, s’est hissée rapidement parmi les jeunes compagnies à surveiller et à encourager. Notre compagnie est reconnue, tant par la critique théâtrale que par ses pairs, la preuve étant les deux prix que la compagnie a raflés, dont meilleure mise en scène et meilleur spectacle, aux Galas des Cartes Premières. Depuis sa création, Projet MÛ s’est vu offrir plusieurs résidences de création, dont Aux Écuries, à la Maison de la culture Maisonneuve et au Théâtre de la Ville à Longueuil. De plus, Nini Bélanger fait partie des artistes associés au Théâtre La Chapelle.

Projet MÛ

Retour