Kandle
Le projet solo de Kandle Osborne est un mélange de tonalités sombres et de textes mélancoliques évoquant une maturité bien au-delà de son âge.

Dès sa naissance à Victoria en Colombie-Britannique, Kandle baigne dans un univers musical stimulant. Benjamine d’une famille de musiciens, sa nature discrète la garde loin des projecteurs durant quelques années. La chanteuse a pris le temps qu’il lui fallait pour éclore de son cocon.

C’est à l’adolescence que ses dons artistiques se dévoilent, alors qu’elle s’intéresse à la guitare et pratique ses premiers accords en interprétant les grands succès de Nirvana et Radiohead. Elle ne chante toujours pas en public. Très privée, elle gratte sa guitare seule dans les gradins de l’école. C'est une étape importante pour la jeune femme qui ignorait l’ampleur de ses habiletés musicales. C’est le pivot qui la mènera immanquablement vers la chanson. Kandle se lance enfin et découvre le timbre de sa voix.

Autodidacte, elle apprend à chanter en solitaire, tout en taisant sa nouvelle passion à se ses proches. Ce n’est que vers l’âge de 18 ans qu’elle accepte de partager son talent. Peut-être ne s’attendait-elle pas à une telle réaction. Une artiste venait de naître.

Auteure-compositrice et interprète, Kandle propose une oeuvre inspirée des musiciens comme Nick Cave et Mazzy Star et des images à la David Lynch. Sa musique est infusée par le soul qui berce les rues de La Nouvelle-Orléans ou par un rock assumé. C’est un univers imagé qui évoque des souvenirs cinématiques puissants et baignés par la mélancolie.
Sa musique parle aux solitaires et aux oubliés, naviguant dans les coins les moins fréquentés des sons et des sentiments. Sa musique fournit un repère pour les perdus - embrasant, rageant et mettant en lumière ces lieux que les anges craignent de fouler.

Enveloppée par la scène musicale montréalaise innovatrice, elle lance en 2014 son premier album, In Flames, acclamé par la critique. Cette première offrande place Kandle au devant de la scène folk rock canadienne, avec notamment des hits tels « Demon » et « Gimme a Pill ».

Après plusieurs années à se produire dans le réseau des festivals partout en Amérique du Nord, Kandle est revenue en septembre 2018 avec l’album Holy Smoke, réalisé par : John Agnello (Sonic Youth, Kurt Vile, Phosphorescent), Sam Goldberg (Broken Social Scene) et Devon Portielje (Half Moon Run).

Kandle

Spectacle(s)
Retour